:: InfoLy ::

décembre 10, 2004

une FIAT pas assez puissante

La Fédération internationale des archives de télévision (FIAT) peine à convaincre les Etats-Unis de numériser son fonds audiovisuel analogique en vue de conserver cet immense patrimoine. D'un autre côté les pays du sud sont confrontées à d'autres difficultés, pas assez de moyens d'une part et problème de qualification d'une autre (l'Afghanistan, par exemple, a bien commencé une conservation de ses archives mais sur des cassettes 2 pouces.) (source Monde Diplomatique)
Pour les Etats-Unis, on serait tenté de dire évidemment, c'est un problème de rentabilité des archives qui retient les autorités de prendre les mesures qui s'imposent. Emmanuel Hoog, président de la FIAT et président directeur de l'INA, plaide pour un dépot légal audiovisuel dans tous les pays en vue de partager et organiser un accès au patrimoine.
La technologie, le financement, les questions de droit (Si nul ne libère ces droits, ils sont inexploitables. La législation précise souvent les conditions d’accès. Elle limite, par exemple, l’accès aux chercheurs. Ce modèle est antidémocratique et techniquement obsolète. Une directive européenne pourrait avoir un effet majeur auprès de tous les Etats membres. La restriction pourrait être déclarée illégale) sont les trois questions essentielles pour la préservation de ces matériels, d'après Richard D Wright de la BBC et son article Les dilemnes des archives.